Qu’est-ce que le temps partagé ?

Le temps partagé consiste à avoir plusieurs employeurs à temps partiel. Le travail en temps partagé s’effectue la plupart du temps sous la forme du multi-salariat. Le salarié signe un contrat de travail à durée indéterminée, ou à durée déterminée, directement avec plusieurs employeurs. Il travaille plusieurs jours par semaine ou par mois pour chacun de ses employeurs, selon les besoins de chacun. Les conditions sont définies entre les parties au contrat. Le temps partagé peut aussi prendre la forme du portage salarial. En tout état de cause, la solution est choisie en fonction de l’intérêt le plus favorable pour l’entreprise.

Le travail en temps partagé est une forme de pluri-activité. Le salarié a le choix entre plusieurs formes de travail à temps partagé telles que : le multi-salariat, le groupement d’employeurs, le portage salarial. Ces statuts privilégient le salariat durable. En tout état de cause, la formule choisie sera celle qui est la plus favorable à l’activité de l’entreprise. C’est le salarié qui s’adapte aux contraintes de l’entreprise.

Assistant_internet

Le travail à temps partagé concerne principalement les TPE et les PME-PMI de 10 à 250 salariés pour des postes fonctionnels ou opérationnels.

En France 1,2 millions de personnes ont plusieurs employeurs (5% de la population active – source FNATTP).

Le temps partagé vu du côté de l’entreprise

C’est le partage, avec d’autres structures, d’un collaborateur qualifié, immédiatement opérationnel, disponible et impliqué ayant une présence adaptée à la réelle charge de travail et capacité financière de l’entreprise.

 

A propos de la FNATTP : La FNATTP a pour vocation la promotion du Travail en Temps Partagé. Elle regroupe 25 associations présentes sur le territoire national. Ces associations locales ont accompagné en 2011 plus de 1 100 membres en recherche d’activité. Près de 10 000 chefs d’entreprises ont été contactés et informés via les associations CTP sur le territoire national. Plus de 27 % d’entre eux se disent intéressés par cette formule résolument adaptée aux défis et contraintes économiques actuels (source FNATTP).