Le principe du travail en temps partagé

L’emploi en temps partagé permet à un salarié de travailler pour plusieurs entreprises (généralement 2 à 3 ou plus). Le salarié signe un contrat de travail à durée indéterminée, ou à durée déterminée, directement avec plusieurs employeurs. Il travaille plusieurs jours par semaine ou par mois pour chacun de ses employeurs, selon les besoins de chacun. Les conditions sont définies entre les parties au contrat. Vous partagez votre semaine entre les entreprises. C’est à vous de les démarcher.

Le salarié a donc un contrat de travail à temps partiel avec chaque entreprise, c’est le multisalariat. (c’est le plus pratiqué).

Le multi-salariat  : 

D’une manière générale, l’embauche d’un salarié repose sur son savoir-faire et ses compétences, recherchés par l’entreprise. Certaines entreprises, notamment les PME, ont besoin de compétences spécifiques, mais pas nécessairement à temps complet, on parle alors de Compétences en Temps Partagé. Par ce biais elles peuvent disposer de compétences « au juste temps », nécessaires à leur fonctionnement et à leurs projets. Pour les salariés, le temps partagé leur permet de faire bénéficier plusieurs entreprises de leur savoir faire, leurs expertises, leurs compétences. Deux formes types de collaboration :

- une fonction à temps partiel pour l’entreprise, plusieurs fonctions en temps partagé cumulées pour le salarié. Par exemple, une entreprise X aura besoin d’un CDI de 2 jours par semaine et une entreprise Y un CDD de 3 jours par semaine.

Le groupement d’employeurs : vous signez un contrat avec un seul employeur qui vous met à disposition au sein de plusieurs entreprises. Vous postulez auprès d’une association d’entreprises qui vous embauche en CDD ou en CDI. Celle ci vous met à disposition auprès de l’ensemble de ses adhérents. A la différence du multi-salariat ce n’est pas vous qui êtes maître de votre emploi du temps. C’est le groupement qui décide de vous affecter tel jour dans une entreprise et tel jour dans une autre.

Le portage salarial : vous signez un contrat cadre avec une société de portage salarial. Vous assurez votre prospection, vous gardez comme client les entreprises avec lesquelles vous travaillez. La société de portage assure la facturation de vos prestations et vous rétribue après avoir payé vos cotisations sociales, vous adresse un bulletin de paie et prend une commission pour frais de gestion.

Des missions peuvent compléter un emploi salarié dans le cadre de la Pluriactivité : le salarié peut également avoir une autre activité exercée sous un autre statut, complémentaire à son travail salarié à temps partiel : société, auto-entrepreneur, travailleur indépendant, agent commercial….

Le travail à temps partagé concerne principalement les TPE et les PME-PMI de 10 à 250 salariés pour des postes fonctionnels ou opérationnels.